UNE SCEANCE DE YOGA-NIDRA

La pratique d’une heure de yoga nidra équivaut à une récupération physique et physiologique de 4 heures de sommeil profond.
Swami Satyananda

 

 » Nidra  » est un mot sanskrit qui signifie  » sommeil « .  Le yoga nidra est une branche particulière du yoga, riche et originale, qui consiste à rendre le sommeil  » conscient « .  C’est l’apprentissage d’un état particulier de la conscience appelé samdkya ou  » état crépusculaire « .  Il correspond à l’état  » alpha  » ou état de transe défini par l’occident.  Cette technique très ancienne est décrite dans les traités des Tantras et a été transmise par les Yogis depuis des temps immémoriaux.

La technique du yoga nidra a été réactualisée et présentée à l’Occident par Swami Satyananda. Ce disciple de Swami Sivananda a recherché toutes les anciennes pratiques à ce sujet et les a systématisées.  Il a commencé à enseigner cette technique en occident vers 1968.

Le yoga nidra regroupe tout un ensemble de pratiques permettant : l’ouverture et l’élargissement de l’espace intérieur, l’apprentissage du silence intérieur, l’établissement de la conscience témoin, qui sont des préliminaires au vide mental et à l’éveil du pratiquant.  C’est une technique de relaxation psychosomatique.  Elle permet à celui qui la pratique de rentrer dans un  » sommeil éveillé  » où il est à la fois acteur et auteur de son rêve, de sa création mentale.

Dans la pratique de yoga nidra, vous êtes à la fois celui qui pratique et celui qui s’entraîne.  C’est une technique autogène (elle se développe à partir de ses éléments propres, sans aide extérieure). 

La première phase du yoga nidra :

Elle consiste à  » endormir le corps « , c’est-à-dire à permettre aux tensions conscientes et inconscientes de lâcher.  Lorsque nous contractons un muscle, nous plaçons une certaine énergie dans ce dernier.  Lorsque le muscle est contracté, c’est la contraction volontaire.  Puis lorsque le muscle est relâché volontairement, c’est le repos volontaire.  Hors dans cet état de repos volontaire, il reste encore une tension résiduelle qui est due à nos injonctions inconscientes.  C’est le tonus musculaire de repos.

La pleine relaxation n’apparaît que lorsque par un moyen ou un autre, nous réussissons à faire baisser ce tonus musculaire de repos. Le fait de faire baisser ce tonus musculaire va entraîner diverses actions dans l’organisme, diverses modifications physiologiques, telles que :

  • Diminution du débit sanguin : mise au repos du cœur, diminution de la tension
  • Apparition d’une respiration abdominale : harmonisation, régulation de la respiration
  • Déconnexion générale du système nerveux : prédominance des ondes alpha, installation d’un calme intérieur
  • Elimination de l’acide lactique, des déchets dans l’organisme : nettoyage du corps

Tout cela contribue à faire passer l’organisme en phase de réel repos, d’où une normalisation de nos fonctions physiologiques et psychiques.

Dans cette phase du yoga nidra, vous apprenez à vous concentrer sur les sensations intérieures à votre corps.  Cela amène une augmentation des capacités de concentration et de mémoire. 

La deuxième phase du yoga nidra :

Vous pouvez alors commencer l’exploration de votre espace intérieur, de votre espace mental. C’est l’entrée dans  » le sommeil conscient « .  Cependant cet état de sommeil conscient est fort difficile à atteindre au début de la pratique.  Au début vous chercherez à vous maintenir dans un état intermédiaire entre la veille et le sommeil.  Lorsque l’endormissement sera contrôlé, vous pourrez explorer cet état particulier de la conscience, où le corps est endormi et l’être est consciemment éveillé. 

Vous accédez alors à la pleine réalité de votre pouvoir de création mentale.

 La troisième phase du yoga nidra :

Dans cet état de relaxation profonde, vous pourrez établir la communication avec votre
subconscient et parfois votre inconscient.  Lorsque la connexion se fait véritablement alors les images surgissent de l’inconscient dans une phase exploratoire.  Vous apprenez ainsi à mieux vous connaître.  Par la suite, vous pourrez y insérer d’autres images et ainsi commencer à nettoyer votre inconscient.

Le yoga nidra est un outil pertinent permettant de supprimer les limitations et ouvrant
l’accès aux potentiels.

 Déroulement d’une séance type

Le yoga nidra se pratique allongé au sol, dans la posture de relaxation (shavasan), sur un tapis avec coussins et couvertures.

En début de séance, un temps est pris pour préparer le corps à cette pratique.  Pour cela, quelques postures de hatha yoga sont pratiquées afin de délier le corps et de dénouer les tensions physiques et psychologiques.

Puis le corps est allongé.   Le début de la séance consiste à amener la détente complète de la musculature. Une fois le corps immobilisé, la sphère émotionnelle s’apaise, permettant l’endormissement du corps et la libération de l’esprit.

C’est dans cet état particulier de conscience en éveil, que commence réellement la pratique du yoga nidra, l’exploration de son propre espace intérieur.

extrait de : asthanga.yoga.ayurvedique.perso.sfr.fr

 

 

Publicités