DIFFERENCES ENTRE ASANAS ET EXERCICES PHYSIQUES

                             par Swami Nishchalananda Saraswati

Au cours d’un week-end de formation de professeur de yoga, quelqu’un demanda quelle était la différence entre asanas et exercices physiques. Bien que cela dépende essentiellement du genre d’exercice physique, d’une manière générale les différences sont les suivantes :

1 –   Lorsqu’on pratique des asanas, la consommation d’oxygène est diminuée alors que celle-ci augmente avec des exercices physiques.

2 –   Lors de la pratique des asanas, le rythme de la respiration diminue alors que lors d’un exercice physique, il augmente. Généralement, les exercices se font à une cadence très rapide avec une forte respiration; le système respiratoire est donc obligé de travailler davantage. Pendant les asanas, le métabolisme baisse alors qu’il augmente avec de l’exercice.

3 –  Pendant les asanas, les muscles reçoivent moins de nutrition et d’oxygène alors que les organes en reçoivent davantage, lors d’un exercice physique, ce sont  les muscles qui reçoivent le maximum de nutrition et d’oxygène au détriment des autres organes. La plupart des exercices physiques développent les grands muscles : ceux-ci ont besoin d’un plus grand apport nutritif et sanguin ; lorsqu’ils ne sont pas utilisés, ces muscles se relâchent, et au fur et à mesure les tissus musculaires se transforment en graisse

4 –  Pendant les asanas, la pression sanguine et le rythme cardiaque ralentissent alors que pendant un exercice physique, ils augmentent et il en résulte un travail accru pour le coeur.

5 –  D’une manière générale, les pratiquants de yoga ont des besoins alimentaires inférieurs à ceux qui pratiquent un exercice physique.

6 –  Les asanas contribuent à l’harmonisation des sécrétions endocrines, équilibrant les émotions et donnant une attitude positive envers la vie.

7 –  Les asanas stimulent le système nerveux parasympathique alors que les exercices physiques stimulent le système nerveux symphatique.

8 –  Les exercices physiques ont tendance à faire trop travailler les articulations et, souvent, peuvent engendre des rhumatismes et des raideurs plus tard dans la vie. Les asanas ont un effet opposé.

9 –  Les asanas encouragent la souplesse et la capacité à s’adapter à notre environnement et à changer ; ils développent également la résistance s’ils sont effectués correctement.

10 –  Les asanas sont faits lentement avec de la détente et de la concentration (ce qui diffère de la plupart des autres exercices). Le fait de pratiquer avec une prise de conscience encourage également la coordination entre les différents systèmes du corps et du mental.

11 –  L’exercice physique aurait tendance à augmenter les toxines dans le corps alors que les asanas les éliminent.

12 –  Les asanas développent une prise de conscience intérieure ; ce qui n’est pas forcémant le cas pour les exercices physiques.

La définition traditionnelle de « asana » est très spécifique et ne se rattache pas particulièrement à un exercice physique. Selon les Yoga Sutra de Patanjali : « Sthiram, Sukham, Asanam » ce qui signifie : l’asana est une position du corps et un état d’être dans lesquels il est possible de rester stable, calme et confortable.
                  
extrait  de « Mandala Yoga Ashram »

Publicités